Plusieurs montages de contes ou mythes sur la disparition, les traces et la transmission. Ni tristesse ni exaltation, c'est serein. Le merveilleux des contes ou des mythes est la chose la plus ordinaire qui soit. Allié à un chant à capella c'est même très beau.

Créé en 2003 pour le Cimetière de Lille-Sud, avec François Mulard, chant à capella. Repris au même endroit en 2008, et dans des musées d'archéologie.